Depuis quelques années nous voyons apparaître des grandes tendances au travail : nouveaux aménagements des bureaux, travail à distance, flex-office, nomadisme, freelancers... Un nombre incalculable de modes de travail, de quoi amplement satisfaire tous les salariés, à condition que votre organisation l'autorise.

Fini les open spaces et le présentiel, l’année 2020 a imposé la flexibilité et la personnalisation des modes de travail aux salariés et aux entreprises. Une transformation seulement temporaire pour certains qui voient déjà d’anciennes habitudes se refaire une place dans leur quotidien, mais une transformation plus pérenne pour d’autres, qui n’ont pas l’intention de voir filer les bonnes habitudes et la qualité de vie qu’ils ont acquis ces derniers mois.

Que pensent les salariés de cette transformation précipitée ?

Les salariés face à la charte au télétravail de leur organisation

Le « bureau » occupe une place de moins en moins importante aux yeux des salariés. L’association « bureau » et « lieu de travail » est remise en question pour laisser place à une flexibilité et une personnalisation de l’espace de travail. Si le travail en présentiel est le mode de travail le plus largement pratiqué, certains n’hésitent pas à passer leurs collaborateurs en remote, ou à offrir la possibilité aux salariés de choisir le format qui leur conviendraient le mieux, travail à distance ou présence dans les bureaux.

Le bureau a-t-il toujours une place dans le coeur des salariés ?

La digitalisation des processus et l’internationalisation des entreprises ont rendu les espaces physiques facultatifs et les échanges humains plus fluides malgré la distance. Travailler à temps plein dans une entreprise ne rime plus avec une présence de 8h à 19h dans des bureaux partagés avec l'ensemble des salariés. Aujourd'hui plus que jamais, cette forme d'organisation est à bout de souffle et les nouveaux arrivants sur le marché du travail sont désireux de plus de flexibilité de la part de leurs employeurs.

C’est pour cela qu'on voit apparaître de nouveaux termes comme « flex », « remote », « nomade »...  Ces nouveaux termes sont synonymes de bouleversement des organisations. Le salarié ne doit plus faire être présent pour réaliser ses missions du quotidien. Ce nomadisme moderne au travail prend forme à l’intérieur même des bureaux mais aussi en dehors de façon autonome.

Si avant les bureaux étaient standardisés, avec des places attitrées, dorénavant les entreprises proposent différentes expériences pour répondre aux besoins des salariés - box individuel, salle de réunion, bureaux collectifs, open spaces et espace de construction et de création… etc. Le format très standardisé du bureau n’est plus à la mode, ou alors répond à un besoin très spécifique à un instant T mais peu sont les salariés trouvant pleine satisfaction dans ce type de mobilier.

Quels bureaux à l’avenir ?

Comment repenser les bureaux par la suite ? Recréer du lien avec des espaces de collaboration entre les salariés, mais aussi des espaces de rencontre, qui ne soient pas forcément des lieux de travail mais des lieux favorisant les échanges informels.

Habitué à travailler seul, le salarié doit aussi trouver des espaces où il peut s’isoler. Le télétravail ne devant pas être la seule solution pour avoir accès au calme et au silence.

Comme beaucoup, nous sommes convaincus que les entreprises doivent trouver un juste milieu. Une entente entre télétravail en période de crise et une charte au télétravail autorisant les salariés à travailler de chez eux. Les salariés qui ont pris goût au télétravail en période de confinement ne voudront pas revenir à la normale et perdre le confort et les habitudes qu’ils ont acquis depuis ces quelques mois.

___________________________________________

Doit-on pérenniser la pratique du télétravail ? Retrouvez l'article ici.

La mise en place du télétravail représente un vrai défi pour les managers dont le rôle est clé pour maintenir l’engagement et l’efficacité de leurs équipes. Ils doivent quotidiennement faire preuve de proactivité, de bienveillance et d’organisation pour maintenir les liens. In fine, ce contexte représente une vraie opportunité pour les managers : celle de travailler sur une posture de leader et d’ancrer de bonnes pratiques au sein de leurs équipes. Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc.

_______________________________