Verbatims et chiffres recueillis sur une population de 25 000 collaborateurs français entre le 1er janvier et le 10 mars 2021, principalement dans les grands groupes français.

Chaque trimestre nous faisons le point sur l'évolution du moral des salariés et sur les attentes et les besoins remontés par les équipes. Avec la poursuite des mesures restrictives et sanitaires au sein des organisations mais aussi dans la vie quotidienne, nous nous sommes penchés une nouvelle fois sur le ressenti des collaborateurs face à cette pandémie.

On constate une baisse de l’humeur des salariés depuis quelques mois, si fin septembre 71% des collaborateurs s’estimaient de bonne ou d’excellente humeur, aujourd’hui le chiffre est redescendu à 64%. A l’inverse 36 % s’estiment de moyenne ou même de mauvaise humeur au quotidien, 7 points de plus qu'à la fin septembre.

Les collaborateurs arrivent-ils à maintenir un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle ? 60 % semblent tenir la barre contre 40% pour qui l'équilibre entre vie pro et vie perso se retrouve bafoué par les conditions très spéciales dans lesquelles les salariés évoluent depuis ces derniers mois. Parmi les raisons venant impacter cet équilibre : La charge de travail est la cause la plus mentionnée par les répondants. Celle ci vient justifier ce déséquilibre entre la vie pro et la vie perso.

A la question “Qu'est-ce qui vous aiderait à faire face ou à vous adapter à ce contexte de crise ?" :

La relation entre managers et collaborateurs reste pour le moins constante, 81% des répondants trouvent leur manager accessible en cette période particulière. Les collaborateurs évoluent dans un cadre stimulant où leur n+1 et n+2 arrivent à créer une atmosphère de travail motivante et stimulante et où les contacts et échanges sont maintenus.


Le sentiment d’appartenance à l'équipe semble être un des piliers du bon moral des collaborateurs. Les collaborateurs sont près de 80% à répondre favorablement à cette question.

Qu’en est-t-il de la motivation des collaborateurs durant cette période ?

A la question “Je reste motivé.e durant cette période”, 77% arrivent à se maintenir motivé au quotidien, ce qui reste, malgré le renforcement des contraintes gouvernementales et le télétravail forcé pour certaines organisations, un chiffre assez positif et élevé. Par ailleurs, 23% voient leur motivation décroître avec le temps.


Jubiwee en quelques mots 🦜

Notre plateforme Saas vous permet de mettre en place une stratégie RH qui fasse sens pour vos collaborateurs, en identifiant les besoins et les attentes de vos équipes et en accompagnant vos managers dans la mise en place de nouvelles pratiques pour y répondre.