Après plusieurs mois en télétravail pour les salariés, les entreprises commencent à préparer le retour dans les bureaux.

Si quelques entreprises ont fait le choix extrême de maintenir le télétravail jusqu'à la fin de l'année 2020, certains salariés sont quant à eux contraints de reprendre le chemin des bureaux, malgré une inquiétude encore présente, et le virus circulant toujours.

Entre mesures sanitaires, roulement des équipes, aménagement des bureaux, beaucoup de choses sont à prévoir pour assurer un retour dans les bureaux qui fasse sens et qui soit rassurant pour les salariés. Voilà un nouvel enjeu auquel grand nombre d'entreprises doit faire face : préparer la rentrée de septembre en tenant compte les besoins remontés par leurs collaborateurs

Mais pas de panique, on vous donne toutes les clés pour assurer la rentrée et préparer un retour dans les bureaux en grande pompe !

Les 6 principaux leviers de motivation des salariés pour un retour dans les bureaux

  1. Retrouver un lien social :  Lors de notre dernière enquête durant le confinement, la plupart des salariés soulignait le manque de contact avec leurs collègues comme étant un frein au télétravail. Plus que jamais, les échanges physiques avec les équipes est un facteur important pour le retour dans les bureaux. 85% des répondants ont le sentiment de faire partie d’une équipe soudée.
  2. Les moments de convivialité : Les moments de convivialité que vous partagez avec vos collaborateurs durant la journée, à la pause café, au déjeuner ou encore en terrasse après le travail constituent de réels leviers d'engagement et de motivation.
  3. Environnement et condition de travail : Parce que travailler de chez soi ne rime pas toujours avec confort, les salariés ne sont pas necessairement équipé chez eux pour conserver les bonnes conditions de travail que vous leur offrez dans vos locaux.
  4. Améliorer l’efficacité professionnelle : Etre entouré de ses collaborateurs et travailler dans un cadre dynamique alimente l'efficacité et la motivation.
  5. Avoir un meilleur équilibre vie pro et vie perso : Parmi les freins au télétravail lors de notre dernière enquête, nombreux étaient les salariés n'arrivant pas à garder un équilibre entre la vie pro et la vie perso, ce que permettait les bureaux.
  6. Accentuer le sentiment d’appartenance : Habitués du présentiel, votre culture d’entreprise résonne sûrement plus fortement dans les bureaux, et c'est un réel défi de maintenir la culture d'entreprise existant dans les bureaux vers une culture d'entreprise full remote

Les mesures les plus plébiscitées

Par ailleurs, retour dans les bureaux ne veut pas dire retour à la normale. Si certains salariés ont hâte de retrouver leur chaise à roulettes, leur deuxième écran d'ordinateur et les blagues à la machine à café, certaines habitudes prises durant le confinement restent fortement plébiscitées par les salariés. Parmi elles :

Une flexibilité dans l’organisation du travail, notamment un maintien du télétravail sur la base du volontariat. 84% des collaborateurs souhaitent maintenir le télétravail de façon durable. La fréquence la plus mentionnée : 2 à 3 jours par semaine. Afin de réduire la prise de risque face au coronavirus, les salariés s'attendent également à une flexibilité sur les horaires pour ne pas prendre les transports en heure de pointe

Le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires : distribution de masques, gels mis à disposition, matériel de nettoyage pour clavier et écrans, distanciation, signalétique, sens de circulation... Mais attention à ne pas en faire trop.

Une communication privilégiant un ou deux canaux : Donner une visibilité sur les plannings de roulements, l'accès aux espaces collectifs, les mesures mises en place (restaurant, ascenseurs, salle de pause) et communiquer sur l’intérêt de revenir sur site pour donner du sens.

Améliorer l’attractivité de l’environnement de travail : Améliorer l’environnement sonore dans les open spaces, avoir de la luminosité et des salles de pauses réaménagées, créer des événements pour donner envie de revenir (petits déjeuners, pot d’accueil etc)...

Mais encore… : Diminuer le nombre de réunions car plus difficile de s’isoler, favoriser l'échange d'information par messagerie direct quand cela suffit...