Nos enseignements tirés de ses derniers mois à écouter nos clients

Depuis la fin du premier confinement nous avons accompagné nos clients et leurs collaborateurs dans leurs projets de transformation et dans l’adaptation de leur organisation à la crise sanitaire à laquelle nous sommes face.

Riche de ces échanges, nous avons pu tirer des grands enseignements pour cette fin d’année, grâce à la parole des salariés collectée pendant plus de 7 mois sur des sujets portant notamment sur les nouveaux modes de travail et sur le travail à distance (pour ne citer que quelques sujets clés de ces derniers mois).

Après un premier livre blanc paru après le premier confinement et deux infographies en collaboration avec le Journal du Net sur le ressenti des collaborateurs face au télétravail, nous avons construit pour cette fin d’année une analyse des tendances observées depuis la rentrée de septembre ainsi que des enseignements que nous pouvons tirer pour appréhender cette fin d’année 2020 et le début de l’année 2021.

Tout d’abord, nous constatons que l’humeur des salariés est plutôt bonne depuis le mois de septembre. Sur 9000 employés sondés, 71% des répondants se disent de bonne et d’excellente humeur depuis la rentrée de septembre.

Parmi les sujets venant justifier cette bonne humeur, on retrouve la cohésion, que cela soit par les retrouvailles avec les collègues qui a été possible durant le mois de septembre et le mois d’octobre, avant la mise en place du second confinement ou alors dans le maintien des échanges informels et des liens entre les collaborateurs, rendu possible grâce à l’adaptation de tous à cette situation, et ce, malgré la distance.

La mise en place de nouveaux modes de travail offre un nouvel élan positif pour cette reprise et également de l’espoir pour les collaborateurs quant à cette fin d’année 2020. La pérennisation du travail à distance permettant un meilleur équilibre entre la vie pro et la vie perso ou encore la digitalisation de certains processus sont des sujets qui contribuent à l’amélioration de l’expérience collaborateur et permettent une meilleure efficacité en entreprise, malgré la période.

Si 70% se montrent positifs qu’en à la reprise de septembre, ils sont environs 3 salariés sur 10 à ne pas suivre cette élan positif face à la reprise de septembre et au deuxième semestre 2020.

Cette humeur morose s’explique par l’absence de perspective et de visibilité sur ce que nous réserve cette fin d’année et l’année 2021, mais aussi par la charge de travail, qui a très largement augmenté depuis le retour dans les bureaux en septembre. L’allègement des mesures sanitaires dans les entreprises et dans les rues a permis aux entreprises d’augmenter le rythme de travail et de faire revenir les salariés sur site. A contrario, les mesures sanitaires comme le port du masque ou encore la fermeture de certains espaces de détente ou de restauration en entreprise ont également été des freins aux réjouissances quant à la reprise de l’activité en septembre.

Pour aller plus loin dans l’analyse des tendances pour cette fin d’année 2020 et découvrir notre infographie associée, c’est par ici.