Le manager est sous le feu des projecteurs depuis le début de cette crise sanitaire. On se questionne sur son rôle, sur sa posture et sur l’accompagnement qu’il doit recevoir et qu’il doit transmettre à ses collaborateurs pour gérer au mieux le climat d’incertitude dans lequel nous avançons.

Se questionner sur les pratiques managériales semble être particulièrement important aujourd’hui avec la crise. Certains schémas et process, pourtant bien ancrés dans les entreprises, ont prouvé qu’ils ne pouvaient par résister aux bouleversements et à la transformation forcée des organisations. Grand nombre d’entreprises ont vu ces failles comme une alerte, il est désormais nécessaire de repenser les pratiques managériales et d’accompagner les managers dans ce changement.

Plusieurs raisons justifient ce changement :

  • Une pratique bien trop old school chez certains managers a eu raison d’eux pendant la crise. Ces pratiques ne pouvaient être viables face aux changements, et ont eu un impact direct sur l’engagement des salariés au quotidien, sur la rétention des collaborateurs et sur la culture d’entreprise. Rigidité des horaires de travail, tyrannie de la caméra en point zoom, suivi étroit des missions au quotidien… toutes ces pratiques si elles n’avaient pas déjà prouvé leurs limites il y a quelques années, sont condamnées et condamnables aujourd’hui, au risque d’influer sur la rétention des salariés, et sur leur engagement.
  • Les salariés en attendent de plus en plus de la part de leur manager. Bien au delà de l’aspect hiérarchique, le manager doit être inspirant, formateur et apporter son savoir à ses salariés. Une nouvelle génération de travailleurs arrive avec beaucoup d’attente sur le marché du travail. On ne laisse plus passer le management tyrannique et les sanctions peuvent être lourdes pour les entreprises. Les comptes Instagram comme « balancetastartup » font remonter ces problèmes de management. Solliciter par les salariés pour être vecteur de sens et d’inspiration, le manager a une place centrale dans la réalisation d’une bonne expérience collaborateur.
  • Ensuite, la crise du covid19 a révélé le manque de moyens et d’expertise face au management à distance. Lors du premier confinement, les managers se sont retrouvés au pied du mur,  à devoir pour la première fois manager l’ensemble de leurs équipes à distance. Les limites digitales se sont aussi révélées et la nécessité pour certaines entreprises d’actionner la transformation digitale conjointement à la transformation managériale des organisations pour faire face à la crise et maintenir l'engagement de leurs collaborateurs.

Transformer les pratiques managériales pour porter les projets de transformation de l’organisation à plus grande échelle.

93% des DRH estiment qu’une refonte des pratiques managériales sera nécessaire avec la mise en place du télétravail sur le long terme.

Par où commencer sur le chantier de la transformation managériale ?
La première étape vers un management 2.0 ? Laisser tomber les mauvaises habitudes, les ordres, la surveillance à outrance et la validation excessive qui font le ras-le-bol de nombreux salariés, et ce n’est pas chose facile. Nul doute qu’abandonner de vieux réflexes et déconstruire un modèle qui semblait avoir fait ses preuves en entreprise il y a quelques années, mais qui ne fonctionne définitivement plus aujourd’hui, se fera dans la douleur, et peut-être même dans la nostalgie.

Quelles sont les nouvelles règles d’un management qui fonctionne ? Les salariés veulent être responsabilisés, qu’on leur fasse confiance. L’engagement au travail passe aujourd’hui par la confiance, la reconnaissance. Mais avant tout, le manager, les salariés, et l’organisation doivent être alignés et en phase avec ces nouvelles pratiques.

Alors pas de recette miracle. A chaque manager sa manière d’accompagner ses équipes et de ritualiser son organisation. Mais des formations, du coaching, des outils de management sont des aides à ne pas négliger : il existe mille et une façons d’actionner la transformation managériale dans votre organisation. Encore faut-il identifier la solution qui permettra une meilleure mise en place du chantier qui vous attend.

Initier le dialogue avec les collaborateurs

Toute phase de transformation passe par un dialogue avec les salariés. Transformer son organisation prend du temps, et les phases d’écoute, de test, et d’analyse sont primordiales pour arriver à un changement qui correspond à l’organisation.

Tester, c’est la meilleure façon d’identifier ce qui va fonctionner ou non dans votre entreprise.

Jubiwee pour actionner votre transformation managériale

Jubiwee c’est le GPS managérial. Ça permet à tous les managers et H de suivre en temps réel le ressenti de leur équipe, identifier immédiatement les sujets qui ne vont pas et proposer des solutions pertinentes pour avoir des équipes engagées.